Le premier essai de charge: à travers trois pays sur les routes et hors de routes pour voir les éléphants

Sur la carte je n´ai pas trouvé le segment de la route entre Abong- Mbang ( Cameron) et Mbomo (Kongo) spécialement difficile. Disons 750 km sur la surface solide je pourrais parcourir dans huit jours. Mais on fait des projets que l´Áfrique ignore ! Avec tous ces retards et déviations j´ai mis un mois pour y arriver, alors dans le parc d´Odzala- Kokoua je suis parvenu à Noël.

Rapport 1: Cameroun

Je considère Cameroun comme ma deuxième maison. C´est dans l’un des pays africains les plus diversifiés, tout près au nord de l’équateur que j’ai déjà passé plus que la moitié d’un an et j´ai parcouru le pays dans tous les sens. C´est pourquoi j´ai choisis Cameroun comme la ligne de départ de mon expédition de l´année entière à travers l’Afrique centrale.
Pour commencer, j´ai laissé mon vélo dans la sécurité de la caisse caisses de transport chez mon ami dans la capitale Yaoundé et avec un groupe de jeunes tchèques et slovaques bénévoles nous avons pris les moyens de transport locaux est nous sommes allés jusqu´ à l’extrême nord du pays. Avant le voyage cyclistique,
je voulais rendre visite à mes proches de Cameroun et prendre plusieurs «missions» déjà dans le projet save-elephants.

Powered by WordPress | Designed by: SEO Consultant | Thanks to los angeles seo, seo jobs and denver colorado